La Fédération des lieux de musiques actuelles


La FEDELIMA

Au 1er janvier 2013, la FSJ et la Fédurok, qui coopèrent depuis plusieurs années et s’engagent conjointement sur des positionnements communs visant à renforcer la prise en compte de l’intérêt général, de la coopération et de la solidarité dans le champ des musiques actuelles, s’unissent pour former la FEDELIMA, Fédération des lieux de musiques actuelles qui regroupe aujourd’hui près de 145 projets et structures de musiques actuelles.

La FEDELIMA et ses adhérents mènent des réflexions et des initiatives d’intérêt général reconnaissant et associant l’ensemble des personnes sur leurs territoires de vie et de projet. Ils encouragent l’émancipation des personnes, la participation collective à la transformation sociétale, la libre expression des personnes et de leurs cultures dans le respect et la promotion des droits humains et culturels. Ils soutiennent et animent des projets à but non lucratif qui récusent l’idée de concurrence et de compétition entre acteurs et entre territoires. À l’opposé, ils tâchent de renforcer les processus et les valeurs de solidarité et de partage rejoignant celles de l’économie sociale et solidaire.

Le projet de la FEDELIMA repose sur quatre fondements principaux. La solidarité, qui s’affirme par une ambition de « faire ensemble » dans des logiques d’équité et de respect des identités, plutôt que dans des principes de concurrence et de compétition. La démocratie, qui se traduit par une volonté de soutenir la participation de toutes et tous à des modes de gouvernance ouverts et collaboratifs, de favoriser des espaces de libre expression respectant les idées de chacun. L’équité, qui se traduit par la volonté de garantir une entraide et de mettre en œuvre des processus qui permettent une prise en compte solidaire des singularités de chacun.  La liberté d’action, qui s’incarne à travers l’autonomie, la liberté d’entreprendre et de faire collectivement.

Site internet : www.fedelima.org

Réseaux sociaux : facebook